//
you're reading...
Littérature

L’invisible de Marie Diaz

2878656842

Puis ce fut le tour de l’album qui a tout déclenché. La structure de l’album m’a fait pensé au théâtre japonais :   le Kamishibai . Sa manière de tourner les pages (à la verticale), l’image séparée du texte s’y prête très bien.

Pour en savoir plus sur l’utilisation du kamishibai, un exemple en vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=Jh_Ak40eNFg

Puis, j’ai demandé aux élèves quels étaient les éléments qui rappelaient Cendrillon. On a encore rempli un tableau (très bref) : les éléments en commun/ ceux qui différaient.

Puis on a rempli la ligne du tableau des différentes versions.

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :