//
you're reading...
Littérature

Réseau littéraire autour d’un thème : la rencontre fondatrice

remuemenagechezmadamekRemue-ménage chez Madame K de Wolf Erlbruch

L’AVIS DE RICOCHET
Un album sompteux et pétillant. Voici Madame K qui pour un oui ou pour un non se fait bien du souci. Pour faire face à ses préoccupations, cette brave ménagère s’active : elle repasse, balaie, cuisine ou jardine. Un jour, elle trouve un petit oiseau et décide de s’en occuper à plein temps. Tandis qu’elle lui apprend à voler, son mari prend la place de notre héroïne et commence à cuisiner. Le symbolisme des illustrations ajoute autant à l’angoisse qu’à la dérision de ka situation. Un album déroutant sur le sens à donner à sa vie et sur la libertéà

http://littecole37.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?article20

http://pedagogie.ia84.ac-aix-marseille.fr/litt/mme-k.pdf

trefle-dorTrèfle d’or de Jean-François Chabas

L’AVIS DE RICOCHET
Un vieil irlandais, au milieu du XIX° siècle, a batit sa fortune dans le Sud des Etats-Unis. Comme beaucoup il est raciste. Mais un Noir, Leroy Moor, parvient à dompter un cheval, Trèfle d’or, et personne n’y a réussi auparavant. Nait alors une relation étrange entre les deux personnages.

http://web17.ac-poitiers.fr/Jonzac/spip.php?article75

http://pedagogie.ia84.ac-aix-marseille.fr/litt/trefle-dor.pdf

http://francastel.free.fr/trefle%20dor/trefle%20dor.htm

23622743La rencontre : l’ histoire véridique de Ben Mac Donald de A Eckert

Le ministère : Les MacDonald ont fondé leur foyer au sud-ouest de Winnipeg, dans la Prairie dont ils commencent à cultiver les terres. Dans la ferme, vivent le couple et leurs quatre enfants. Le plus jeune, Ben, leur crée quelque souci, et « le père est particulièrement maladroit dans la relation avec son jeune fils »: ce petit garçon de six ans n’est pas comme les autres, il approche les animaux sauvages et les imite, se faisant accepter par eux comme un des leurs. L’histoire raconte donc la rencontre et la découverte de Ben et d’une mère blaireau sur laquelle pèse la menace de plus en plus pressante du trappeur Burton, un voisin antipathique. De très belles pages naturalistes décrivent minutieusement leurs comportements mutuels, leurs émotions liées à leurs tentatives réciproques.
Parallèlement, les relations de Ben avec sa famille empirent : la menace paternelle visant les blaireaux signe la rupture, sans que pour cela le jeune garçon ne manifeste aucune rébellion ouverte. Lorsque Burton ramène le père blaireau comme trophée, l’atmosphère familiale se transforme : cet événement macabre suscite chez Ben de la compassion et ses parents et ses frères commencent à comprendre ce qu’il éprouve en se plaçant « du côté de la destinée des blaireaux ». La tension dramatique monte irrémédiablement et c’est sous un orage que le récit s’achemine vers son issue : Ben se perd et se réfugie dans le terrier de la mère blaireau cruellement blessée. Les recherches entreprises par la famille MacDonald pendant dix jours restent vaines jusqu’au moment où John, l’aîné, retrouve Ben encore vivant mais transformé en petit animal furieux. Le dénouement décrit le sauvetage de la mère Blaireau et sa fin, la renaissance de Ben dans sa famille et la nouvelle relation entre le père et son fils.
http://pedagogie.ia84.ac-aix-marseille.fr/litt/docs-litt/la%20rencontre.pdf

 

9782020300438FSL’histoire de la mouette et du chat qui lui appris à voler de Luis Sepulveda

Ministère : Une mouette moribonde, victime de la marée noire, vient pondre son dernier oeuf sur le balcon où règne Zorba le grand chat noir. Avant de mourir, elle lui fait promettre de couver cet oeuf, de protéger le poussin…et de lui apprendre à voler. Fidèle à sa parole, aidé des chats du port de Hambourg et d’un poète, il mènera à bien sa difficile mission, après bien des aventures. Zorba, le personnage principal, ainsi que les animaux personnages secondaires offrent la palette des comportements humains tout en conservant leur point de vue de chat, y compris dans la façon d’appréhender le langage… La communauté féline défend les valeurs d’amitié, de solidarité et de respect de la parole donnée.

http://www.ac-grenoble.fr/circo/IMG/le_chat_qui_chantier_de_Jean_Paul_Devilla_17-08-06.pdf

http://pedagogie.ia84.ac-aix-marseille.fr/litt/docs-litt/lamouette.pdf

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :