//
you're reading...
Littérature

Un nouveau livre pour ma bibliothèque

Résumé de l’éditeur:

Depuis sa naissance, Moon vit avec son père dans la forêt d’Alabama ; il sait chasser sa propre nourriture, se repérer grâce aux étoiles, faire du feu sous la pluie… Aussi, quand il se retrouve orphelin, il se promet de continuer à vivre en-dehors du système, comme Pap et lui l’ont toujours fait. Pourtant, malgré sa farouche détermination, le garçon est obligé d’affronter le monde extérieur. Et s’il sait tout de la vie sauvage, Moon a beaucoup à apprendre de l’humanité…

Mon commentaire:

Je cherchais un livre pour mes élèves lorsque ma bibliothécaire m’a recommandé celui-là. C’était leur coup de coeur chez les adolescents. Et j’avoue ne pas avoir été déçue. L’auteur sait nous tenir en haleine tout le long de ses quelques 450 pages. Voici un formidable roman initiatique.

Moon Blake est un jeune garçon de 10 ans qui n’a jamais rien connu d’autre que la vie dans la forêt avec son père. Lorsque ce dernier meurt, il se retrouve ivre de solitude. Certes son père lui a tout enseigné et il n’a besoin de personne pour s’en sortir. Mais il ne lui a jamais appris la vie avec les autres. Il se souvient de ce que son père lui disait : « Tu pourrais mettre une rouste à un homme trois fois plus grand ».

C’est ainsi qu’il se retrouve poursuivi par un policier furieux qui veut absolument se venger. On tente de le faire vivre dans un orphelinat mais ce dernier ressemble plus à une prison et très vite Moon compare l’endroit à une cage.Incapable de s’adapter, il ne pense qu’à s’enfuir. Mais il y fera deux belles rencontres : Hal et Kit qui deviendront ses amis.

Moon Blake découvre tout tel un nourrisson. Et ce qui paraît banal est source d’émerveillement pour lui. Toutefois, il s’interroge. Pourquoi le poursuit-on ? Qu’avait fait son père?  Pourquoi vivaient-ils seuls ?  Il cherche à comprendre mais il ne sait qu’une chose. Il ne veut plus jamais être seul. Petit à petit, il remet en question ce que son père lui a appris.

Au fil des pages, on voit le personnage grandir. Il sait dorénavant qu’il n’est pas forcé d’être comme son père. Et au fur et à mesure qu’il s’éloigne des idées de son père, la forêt s’éloigne de lui jusqu’à ne plus lui parler.

De nombreuses descriptions sur la vie en forêt risquent de lasser les élèves mais à côté de cela, il y a de grands moments chargés d’émotions. Le personnage principal est simple et attachant. Le lecteur ne peut que s’allier avec lui et vouloir qu’il s’en sorte.

C’est un roman à recommander à partir de 12 ans ou avant pour de très bons lecteurs. Pour les autres, ils l’apprécieront un peu plus tard. En complément, le roman a été adapté au cinéma en 2009. Voici le lien vers la bande annonce :

http://www.youtube.com/watch?v=Wvx4p-h_dqg

On peut le mettre en réseau avec La véritable histoire de Ben MacDonald ou encore Vendredi ou la vie sauvage.

Quelques extraits:

« Juste avant de mourir, Pap m’a assuré qu’il ne m’arriverait rien tant que je ne dépendrais de personne. Que je me sentirais peut-être seul pendant un moment mais que ça passerait. J’avais dix ans, et il m’avait appris tout ce qu’il fallait pour vivre dans la forêt. Je savais poser des pièges pour me nourrir et confectionner moi-même mes vêtements. Je savais me guider aux étoiles et faire du feu quand il pleuvait. Pap me pensait même capable de battre à plates coutures quelqu’un de trois fois ma taille. Il ne s’inquiétait pas pour moi. » p.5

« …voilà un garçon élevé dans les bois qui ne connaît du monde que ce qu’il a vu à deux ou trois kilomètres de sa cabane. un jour, il sort du bois. Il a dix ans, il marche sur la route. Et nous, nous pensons tout de suite qu’il faut l’intégrer au système. » p.406

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :